Changements observés


Nous partageons avec vous quelques-uns des changements que nous avons constatés chez les personnes qui ont effectué des séances de NFB avec nous.



Un homme (35 ans) qui souhaitait être plus détendu et plus concentré. Il entreprenait plusieurs tâches en même temps sans rien finir, et se sentait coupable dès qu’il faisait quelque chose pour lui-même. Il se sentait aussi vraiment triste, en colère et déprimé suite à une difficulté survenue dans son couple.
Après 4 séances, il se sent moins déprimé, s’affirme plus, a moins peur de dire son opinion, et a le sentiment de « reprendre le cours des choses » dans son couple et sa vie en général.
Au fil des 4 séances qu’il effectue chaque semaine, il est content de venir, retrouve la joie de vivre, se sent mieux, la vie lui parait plus simple et gère mieux son stress.






Une femme (40 ans) vient pour améliorer son organisation dans son travail. A la 2ème séance, elle fait tout le ménage à la maison en un temps record : rez-de-chaussée et 1er étage, en ayant fait une pause-café à 10h, prend sa douche et se fait les ongles, le tout terminé à 12h, avec un sentiment de bien-être et que tout a été « facile », comme si la « flemme » avait disparu.
La semaine suivante, elle range son bureau à son travail : dossiers rangés, archivés ; sacs poubelles remplis, jetés… avec un sentiment de facilité et une satisfaction évidente.






Un homme vient parce qu’il a des problèmes d’attention et de mémoire. Il est cadre, et parfois après qu’un collaborateur lui ait fait son rapport, il se rend compte qu’il n’a pas écouté, qu’il était ailleurs, dans la lune. Après 3 séances, il constate une incroyable fluidité dans ses conférences téléphoniques en allemand. Il n’a jamais eu de problème de vocabulaire, il est bilingue, mais là, quelle fluidité ! Après la 5e séance même constatation avec l’anglais. Après 3 semaines de vacances, il annonce que la mémoire est revenue, mais très vite, avec le retour du stress et de la pression de sa hiérarchie, cet effet disparait. Après la 9e séance, il comprend que ses problèmes d’attention viennent de pensées parasites, et que celles-ci sont en train de disparaitre progressivement. Il se sent de plus en plus présent. Il a aussi l’impression d’un recentrage, comme s’il était davantage lui-même.






Une femme (51 ans) avec de grosses responsabilités professionnelles fait des séances de neurofeedback pour mieux gérer le stress de sa charge de travail, disant qu’elle a toujours l’impression de manquer de temps malgré le fait qu’elle travaille beaucoup, elle a l’impression que ce n’est jamais suffisant. Elle vivait des nuits difficiles, très fatiguée le soir, se réveillait souvent la nuit vers 3h et se rendormait peu de temps avant que le réveil sonne. Après quelques séances, son sommeil s’améliore, elle dort beaucoup plus profondément, ne se réveille plus la nuit et se lève en forme. Elle dit faire son travail avec beaucoup plus de fluidité, effectue ses tâches avec plaisir et facilité, pendant ses négociations elle se sent plus « centrée » et évoque « la conscience d’être soi » et de se sentir en accord avec elle-même, sans craindre les réactions des autres. Grâce à cette fluidité dans l’exécution de son travail et au sentiment d’être bien « centrée », elle a réussi à passer une période d’activité intense en étant détendue malgré la fatigue liée à cette surcharge, avec de bons résultats professionnels, ce dont elle était très satisfaite.






Le principe de NeurOptimal reste le même pour tous, bébé, enfants, adolescents, adultes, personnes âgées. A tous les âges de la vie, chacun peut améliorer son confort de vie et son bien-être par cette méthode :



Troubles du sommeil, stress, angoisse, dépendances,


Maux de tête, fatigue, acouphènes, bouffées de chaleur,


Phobies (claustrophobie, insectes, sang, vertige…), TOC,


Manque de confiance en soi, relations à soi et aux autres,


État dépressif, tristesse, démotivation, procrastination,


Manque de concentration, d’attention, de mémoire,


Difficultés dans les apprentissages, dyslexie,


Hyperactivité, problèmes moteurs, rigidité, Parkinson,


Épilepsie, autisme, troubles du comportement,


Amélioration des performances sportives, créativité,


Meilleure fluidité intellectuelle, résolution de problèmes,


Meilleure coordination motrice,


Meilleure régulation émotionnelle,



Etudes et recherches: Trouble de l’attention et de l’hyperactivité (TDAH) ; Maladie d’Alzheimer ; Epilepsie ; Maladie de Parkinson